Comment faire une affiche pour une manifestation?

comment faire affiche manifestation

La création d’une affiche de manifestation est un préliminaire pour convier des exposants et le public. Ces deux derniers éléments sont indispensables à la réussite d’une manifestation de quelque nature que ce soit. Savoir correctement communiquer est essentiel pour attirer le public au bon moment et au bon endroit. En oubliant des points essentiels dans une affiche de manifestation, vous prenez le risque de perdre une partie ou la totalité de votre public. L’effet serait le même si les informations présentes manquent de visibilité ou si vous ciblez les mauvais moyens de communication. Cet article vous guidera dans l’étape de réalisation d’une affiche de manifestation, le reste n’étant pas traité ici. Pour y parvenir, répondez à toutes ces questions ci-dessous.

 

Le titre de la manifestation (quoi ?)

Additionner l’ensemble des réponses aux questions ci-dessous pour obtenir le titre de votre manifestation. Ce dernier doit être le premier élément visible de votre affiche, de préférence en haut de l’affiche.

Est-ce votre première manifestation ?

Il peut être important de le signaler. Si c’est votre douzième manifestation, vous êtes déjà connu du public et cette information a une importance moindre.

Quel est le type de manifestation ?

C’est un salon, une exposition, une bourse, un congrès, une porte-ouverte? C’est une des informations utile à renseigner. Grace à elle, votre public saura si les exposants sont des particuliers ou des professionnels. Dans le cas d’un congrès ou d’une porte-ouverte, il est nécessaire d’ajouter le nom de l’organisateur dans le titre de la manifestation.

Quel est le sujet principal ?

L’aquariophilie, la terrariophilie, l’ornithologie, l’entomologie, les animaux de compagnie? Cette information est capitale pour attirer le bon public.

 

La date (quand ?)

La date ou la période durant laquelle a lieu cette manifestation est le deuxième élément primordial après le titre de la manifestation. C’est pour cette raison que la date doit être aussi visible que le titre. L’ajout du jour de la semaine a deux avantages. En premier lieu, il permet au public d’intégrer plus facilement le jour de la manifestation dans son propre agenda. En second lieu, il facilite la mémorisation.

Est-ce durant un pont ?

Les ponts sont une occasion pour le public d’effectuer des sorties de quelques jours. Cela peut réduire le nombre de visiteurs durant votre manifestation. En complément, le soleil peut être un allié ou un ennemi.

Est-ce pendant les vacances scolaires ?

Les vacances scolaires sont la plus mauvaise période pour organiser une manifestation. A moins que vos contraintes ne vous le permettent pas, évitez cette période.

 

Le lieu (où ?)

La salle et la ville sont le strict minimum. Dans certains cas, l’adresse complète est nécessaire.

La ville, a-t-elle un ou plusieurs homonymes ?

Il peut être tentant de mettre le nom court d’une ville parce qu’il ne tient pas sur une ligne. Cela peut conduire à des ambiguïtés sur l’emplacement de la ville car plusieurs villes peuvent avoir le même nom. Ce sont des homonymes. Pour éviter ce désagrément, je vous conseille d’ajouter le code postal.

Le lieu, est-il référencé dans Google ?

De nos jours, les smartphones sont souvent utilisés pour aller d’un point A à un point B. Nous entrons le lieu et le smartphone fait le reste, sauf quand le lieu est inconnu du logiciel de navigation. En vérifiant que le lieu est connu dans Google, vous limitez les questions à venir.

 

Les modalités d’accès (combien ?)

Il est préférable d’indiquer au public si l’accès est soumis à certaines conditions. L’absence d’information peut vous être préjudiciable.

L’entrée, est-elle payante ?

Dans le cas d’une entrée payante, le prix doit être clairement indiqué et visible avec la devise. Pensez aux familles avec des enfants en bas âge pour lequel le prix peut être un frein. Une réduction ou la gratuité pour certaines tranches d’âge peut les inciter à venir.

Dans le cas où l’entrée est libre, cela peut attirer un public curieux ayant peu d’affinité avec votre manifestation. Selon les cas, cette gratuité peut avoir un impact négatif sur des exposants avides de bénéfices.

Y-a-t-il un parking à proximité ?

Les facilités d’accès peuvent jouer un rôle prépondérant pour un public hésitant. En les mentionnant, vous pouvez accroitre le nombre de visiteurs.

 

L’organisateur (qui ?)

En organisant une manifestation, vous avez la possibilité de mettre en avant le nom de votre association ou de votre entreprise. C’est une occasion unique pour marquer les esprits à moindre coût. Ne passez pas à côté de cette occasion !

 

Les moyens de contact (comment ?)

L’ajout de plusieurs modes de contact maximise les chances d’être contacté, que ce soit par un exposant ou un visiteur avec une recherche bien spécifique. Pensez à avoir au moins deux modes de contact, l’un direct et l’autre indirect.

Le téléphone

Le téléphone est un moyen de contact direct. Il implique que les deux interlocuteurs soient disponibles au même moment et qu’ils parlent la même langue. Bien qu’il soit pratique, certains ne l’apprécient pas.

Le courriel

Le courriel comble certaines lacunes du téléphone. Bien qu’il soit très utile pour l’envoi de documents, il ralentit l’ensemble de l’organisation de la manifestation.

Les réseaux sociaux

Je vise clairement les pages Facebook qui offrent la possibilité d’échanger en temps réel ou en différé. Ce ne doit pas être l’unique moyen de contact car Facebook a ses détracteurs.

 

Les mentions légales (vraiment ?)

Les mentions légales sont obligatoires, que ce soit sur un flyer ou une affiche.

Qui imprime l’affiche ?

Quand vous imprimez vous-même l’affiche, la mention « IPNS » suffit. Elle signifie « imprimé » par nos soins. Quand vous confiez l’impression à un imprimeur, son nom et son adresse doivent figurer sur l’affiche. Le non respect de cette mention peut vous coûter 3 750€ d’amende.

Pensez-vous à l’environnement ?

Vous devez valoriser la collecte des déchets en apposant la mention « ne pas jeter sur la voie publique ». Cet oubli peut vous coûter 750€ d’amende.

Êtes-vous une personne morale ?

Toute personne morale doit mentionner sa dénomination sociale, son numéro RCS suivi de la ville d’enregistrement, la forme sociale et le capital de la société. Le non respect de cette mention peut vous coûter 750€ d’amende.

Êtes-vous l’administration publique ?

L’écriture noire sur fond blanc est réservée à l’administration publique. Privilégiez la couleur !

Laisser un commentaire